Dans une interview accordée à « L’Opinion », le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert a dévoilé les grandes lignes du projet de loi sur l’alimentation, bientôt discuté au Parlement.

Le projet de loi sur l’alimentation sera examiné à l’Assemblée nationale à compter du « 22 mai » prochain, déclare le ministre de l’Agriculture Stéphane Travert lundi dans une interview au journal L’Opinion.

Une hausse de 50 centimes sur un panier moyen. Le ministre a rappelé dans cet entretien les « trois piliers » du projet : regroupement des producteurs en organisation, inversion de la construction des prix et encadrement des promotions couplé au relèvement du seuil de revente à perte. Il reconnaît que ces mesures vont engendrer une « hausse globale des prix de 800 millions d’euros pour un chiffre d’affaires sur les produits alimentaires de 125 milliards », soit « 50 centimes sur un panier moyen ».