Les Français sont de plus en plus soucieux du contenu de leurs assiettes et encore plus quand il s’agit de celles de leurs enfants. Les cantines scolaires ont longtemps souffert d’une mauvaise image, de nombreuses questions étaient posées tant sur la qualité nutritionnelle des repas que sur celle des produits. On a assisté avec les années, à la mise en place de critères de qualité et d’équilibre dans les cantines scolaires. Car les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain, il n’est jamais trop tôt pour prendre de bonnes habitudes alimentaires.

Cantines scolaires : Quelques chiffres

  • 40% : taux de valeur énergétique à fournir à un enfant lors du repas du midi
  • 60% : la proportion d’enfants qui mangent à la cantine pour le repas du midi.
  • 1 milliard : le nombre de repas annuel dans les cantines scolaires de la maternelle au lycée.
  • 50% : le pourcentage minimum de produits bio à proposer dans les réfectoires à partir du 1er janvier 2022.

 

Quels sont les critères appliqués dans nos cantines scolaires ?

Afin de préserver l’équilibre, les cantines doivent proposer des menus adaptés aux besoins nutritionnels des enfants. Pour cela elles doivent proposer une variété de plats (4 à 5) et l’une des propositions doit comprendre un produit laitier et une garniture.

Les portions des plats proposés doivent être adaptées. Cel concerne également les règles pour le service du pain, de l’eau et les condiments.

Il est recommandé, aux chefs des établissements scolaires, de composer les menus avec un nutritionniste. Cela permet de s’assurer que les repas répondent aux différents besoins nutritionnels de croissance.

Dans le cas de régime alimentaire particulier, lié à une allergie ou une maladie par exemple, l’établissement peut proposer un menu aménagé. Il peut également permettre l’apport d’un repas personnel. Ces dispositions sont autorisées dans le cadre du PAI (projet d’accueil individualisé) en collaboration avec le médecin de l’Education nationale de l’établissement.

Retrouvez plus d’informations sur le site education.gouv.fr

 

Les cantines scolaires : Une autre vision de l’apprentissage

Le rapport à l’alimentation a beaucoup évolué, la transparence, l’équilibre, la qualité.

L’alimentation est désormais un gage de valeur, de respect et de tolérance. De nouvelles façons de consommer influencent notre manière de cuisiner.

  • Une agriculture biologique pour respecter les produits et l’environnement.
  • Des réseaux de distributeurs favorisant les producteurs locaux ou régionaux afin de conserver davantage la fraicheur des produits et de participer à l’économie locale.
  • Des cultures différentes nous font découvrir de nouvelles saveurs et voyager à travers le monde.
  • Les alternatives à l’apport nutritionnel de la viande avec plus de produits à base de soja ou de blé.

Le repas scolaire participe à la découverte de produits mais également à la socialisation des enfants. En effet, le repas reste un moment de partage et de communication.

 

La cantine scolaire a évolué grâce à l’implication des collectivités, des distributeurs et des producteurs agricoles. Elle permet à nos enfants de s’ouvrir à leur environnement, elle participe à leur apprentissage alimentaire ainsi qu’à leur équilibre nutritionnel et social.

 

L’équipe de Guy Barboteu Restauration vous souhaite un bon appétit !